Un mois de Juillet à Sainte-Anne-d’Auray

A A A

Espaces verts

Les services techniques Saintannois font leur possible pour vous rendre la vie meilleure et plus propice en valorisant le patrimoine naturel de la commune.

Grâce à une gestion différenciée et avec 0 pesticides, nombreux sont les massifs qui évoluent durablement et raisonnablement.


Itinéraires pédestres

Pour développer les trames vertes, plusieurs circuits ont été aménagés.

Pour les familles une balade digestive, ou pour faire quelques emplettes, le circuit « le tour du bourg » de 3.25 Km est idéal.

Pour les plus audacieux vous pouvez rejoindre Brec’h en passant par le Nord de Sainte Anne d’Auray en empruntant le sentier de Lann Dourel vers la passerelle. Cette dernière a été restaurée il y a peu pour faire perdurer le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Ou encore une belle boucle de 11.3 km « A deux pas de chez vous » vous permettra d’aller sur Pluneret par les dessertes agricoles..

Pour les petits marcheurs qui aiment se ressourcer dans la nature, un petit tour de la “zone humide de Lann Hir” de 3.5 Km, vous fera découvrir une faune et une flore atypiques. Les arbres à cavités où aiment se nicher des chiroptères tels que des pipistrelles, ou encore les haies bocagères, puits et croix en pierres font de Sainte-Anne-d’Auray un endroit riche en patrimoine.

Et chez vous ?

Les beaux jours arrivent et notre jardin a besoin d’une seconde vie !

Horaires déchetterie

Lundi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30.

Pour votre potager c’est le moment de planter !

Tomates, courgettes, salades, pommes de terre, poireaux, radis et bien d’autres choses… Melons pour ceux qui ont des serres, orangers et kiwitiers. Rien de tel pour de bonnes récoltes et un bel été à manger.

Pour ceux qui n’ont pas de jardin, une petite idée de composteur simple et efficace : le lombricompostage !

Utilisez environ 4 compartiments superposés. Faites-y des trous dans le fond. Vous pouvez placer les bacs à l’extérieur mais faites attention aux gelées. En effet, les lombrics préfèrent une température de +/-20°C.

Source : http://penchard.info/post.php?id=64

Faites aussi attention à ce que la température ne monte pas trop fort (processus de décomposition bactérien normal). Au-dessus de 40°C les vers ne sont plus très vivants…

Le lombricompostage peut parfaitement être placé à l’intérieur de la maison et quoi que l’on en dise, il ne dégage pas d’odeur. C’est même l’endroit idéal ! La température restant assez constante, les vers se développeront de façon optimale. Mais surtout, si vous partez en vacances quelques semaines, demandez à un ami d’alimenter votre compostière, les vers mangent entre 1/2 et 2 fois leur poids par jour !…Remplissez un seau avec des journaux coupés en morceaux ou mieux encore des cartons ondulés ou des cartons à œufs. Remplissez-le d’eau et laissez le carton bien se détremper.

Sortez-les du seau et laissez partir le surplus d’eau, pressez légèrement. Placez-les dans le fond du bac. Ce sera un refuge pour vos vers. Vous pouvez également rajouter quelques poignées de sciure (de bois indigènes !)

Placer les vers par-dessus. Pour commencer un vermicompost, il faut, en poids de vers, au moins le double de la quantité de déchets apportée par jour !!! Par exemple, si vous apporter 250 gr de déchets par jour, amenez minimum 500 gr de vers. Ce point est important car si vous n’avez pas assez de vers dès le départ, la matière va s’accumuler et de la pourriture risque d’apparaître. Il est d’ailleurs recommandé ne mettre un minimum de 500gr de vers (1Kg est bien) !

C’est ainsi que vos déchets verts peuvent être transformé en terreau pour vos plantes ou autres !

Enora GUEHENEUC

Chargé de mission « Déplacement doux »

 

Comments are closed.