Esprit Danse

Présidente : Véronique LE PABIC
BP n°3 – Ste Anne d’Auray

Téléphone : 07 69 91 15 35

Mail : esprit.danse@yahoo.fr

Site internet : http://association-esprit-danse.over-blog.com/

Pratique :

  • de l’éveil corporel,
  • de la danse contemporaine
  • du jazz
  • du Hip Hop

 

 

Séquence 01.Image fixe004 (Copier)
Séquence 01.Image fixe002 (Copier)
P1100293 (Copier)
P1100287 (Copier)
DSC_2049 (Copier)
DSC_1995 (Copier)
DSC_1751 (Copier)

L’association Esprit-Danse de Plumergat-Ste Anne d’Auray arbore, cette année, une nouvelle équipe qui aspire à une nouvelle dynamique.

« Danser est le langage du silence qui offre à chacun la possibilité de s’exprimer » Esprit danse.

C’est dans cet esprit de la danse que l’association aspire à donner à chaque enfant la possibilité de trouver son épanouissement en se dépensant artistiquement. Elle emploie 4 professeurs diplômés (Florent, Carine, Amélie et Melody) qui accueillent avec rigueur et bonne humeur les enfants pour leur faire découvrir l’art de la danse et les faire progresser. Le gala de fin d’année, fixé au 03 juin 2017 à l’Espace 2000 à Grand-Champ, est l’aboutissement des cours suivis. Il permet à l’ensemble des enfants de se regrouper dans une ambiance festive, de s’amuser et d’offrir aux spectateurs des chorégraphies de qualité. Durant près de 2 heures, ils jonglent entre l’éveil, le jazz, le contemporain et le hip hop ; danses assimilées durant l’année à la salle de sport où à la salle polyvalente de Sainte-Anne d’Auray.

Certains projets seront mis à la réflexion du conseil d’administration comme la création d’un site qui veut s’adapter aux attentes des jeunes de l’association. Le nouveau bureau entrain à dynamiser l’association vise aussi à ouvrir des cours à l’espace des Hermines de la commune de PLUMERGAT mais souhaite étudier préalablement l’intérêt des plumergatais et les possibilités que lui laissera la municipalité. En effet, l’association compte près de 250 élèves. Si depuis quelques années, le nombre de danseurs a augmenté, plusieurs artistes en herbe pratiquent maintenant une double activité. Deux d’entre eux suivent chaque semaine les cours de jazz, contemporain et hip hop. Et pourquoi pas de futurs professeurs ?