L’été arrive !

A A A

Les vacances et les jours ensoleillés arrivent à grand pas. C’est l’occasion pour beaucoup de famille de partir au soleil ou à la mer.

Mais l’été n’est pas que synonyme de vacances. D’autres personnes peuvent être touchées par les coups de chaleur comme les sportifs, les travailleurs manuels exposés à la chaleur, les nourrissons, les personnes âgées, les personnes atteintes d’un handicap ou d’une maladie chronique sont particulièrement sensibles. 

Cependant pour passer de bons moments agréables en famille, il faut adapter les bons gestes face à la chaleur du soleil. En voici quelques-uns pour les bébés et les personnes âgées :

Bébé de 0 à 1 an

Quand la chaleur grimpe, un bébé éprouve bien des difficultés à s’adapter. L’été, un seul mot d’ordre : Restez à l’ombre et donnez à boire !

 

Dans quelles conditions survient le coup de chaleur ?

Il a lieu lorsque le bébé  est resté trop longtemps dans une atmosphère confinée et surchauffée (une pièce trop chaude, sous un parasol aux heures où les rayons du soleil sont brûlants …)

La régularisation se fait très mal chez le nourrisson, tout réchauffement extérieur peut constituer cette menace.

 

Quels sont les symptômes ?

Un bébé victime d’un coup de chaleur devient somnolent, abattu ou au contraire excité, irritable. La fièvre est élevée, souvent supérieur à 41°C.

Le risque principal est la déshydratation. Voici les signes qui doivent vous alerter : Si vous pincez la peau de son ventre et qu’elle reste plus plissée qu’à la normale, si ses yeux sont cernés, si sa langue est desséchée, si des troubles de conscience apparaissent, consultez de toute urgence !

 

Que faut-il faire en cas de coup de chaleur ?

Allez aux urgences ou appelez le SAMU (le 15), les pompiers (le 18) ou le 112.

Indiquez précisément la nature de l’appel : un bébé déshydraté, puis les renseignements indispensables : votre téléphone, le numéro et nom de la rue, l’étage, le digicode…

Dans l’attente des secours, installez votre bébé dans un endroit frais, déshabillez-le, allongez-le, puis enveloppez son corps dans un drap humide. Les secours vous indiqueront les premiers gestes à faire.

 

 Quelle attitude avoir en voiture ?

Arrêtez-vous souvent. Il dort beaucoup ? Méfiez-vous, car la somnolence est l’un des signes du coup de chaleur. Un vaporisateur d’eau peut servir à rafraîchir votre enfant.

Ayez toujours une provision d’eau (un embouteillage, une panne, peuvent toujours survenir).

Important : Équipez vos fenêtres de pare soleil.

 Quelle recommandation donner aux parents ?

Veillez à ne jamais laisser un bébé dans une atmosphère surchauffé. Equipez-vous d’un ventilateur.

Pour éviter les coups de chaleur en été, fuyez la plage entre 12h et 16h.

Habillez votre bébé de vêtements légers et de couleurs claires (tee-shirt, maillots, chapeaux, anti-UV et toujours secs).

Pour les balades, prenez une poussette ouverte.

Que lui donner à boire et combien ?

La consommation d’eau recommandée pour un bébé est difficile à quantifier.

Proposez-lui un biberon toutes les demi-heures (si vous allaitez, donnez-lui le sein plus fréquemment).

Pour un enfant plus grand, la consommation normale est estimée à un litre par jour, mais elle peut être doublée en période de chaleur.

Des liquides riches en minéraux sont recommandés, comme des jus de fruits ou des bouillons de légumes légèrement salés.

Ayez en permanence avec vous des solutés de réhydratation.

Personnes âgées

ATTENTION ! Une personne victime d’un coup de chaleur est en danger de mort. Appelez immédiatement les secours en composant le 15.

Que faire devant les premiers signes d’alerte ?

Si vous ressentez des maux de têtes, une sensation de faiblesse, de vertige ou impression de fièvre : reposez-vous, mettez-vous à l’ombre, buvez, vaporisez-vous de l’eau sur le corps, passez-vous les mains et les bras sous l’eau fraiche. Si cela est possible, prenez une douche fraîche et aéré les pièces. Vous pouvez également appliquer des poches de glace sur les poignets et les jambes, en prenant soin d’éviter le cou. Si malgré tous ces gestes, les symptômes persistent ou que vous avez une fièvre supérieure à 38°C, n’hésitez pas à appeler un médecin ou une personne proche qui pourra le faire pour vous.  

Que risque-t-on quand il fait très chaud ?

L’exposition à de très fortes chaleurs constitue une agression pour l’organisme. On risque une déshydratation, l’aggravation d’une maladie chronique ou un coup de chaleur.

Comment affronter la canicule ?

Protégez-vous de la chaleur (évitez les sorties, fermez les volets et les rideaux des façades exposées au soleil (tant que la température extérieur est supérieur à la température intérieur)), rafraichissez-vous, buvez et continuez à manger, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

Danger : le coup de chaleur !

Il se repère :

  • Une agressivité inhabituelle
  • Une peau chaude, rouge et sèche
  • Des maux de tête, des nausées, des somnolences et une soif intense, une confusion, des convulsions et une perte de connaissance.

 

Comment prendre ses médicaments ?

Certains médicaments favorisent la déshydratation : si vous prenez un traitement au long cours, il y a peut-être des précautions à prendre. Par exemple la prise de médicaments diurétiques peut aggraver la déshydratation. Certains médicaments peuvent être à l’origine d’hyperthermie, comme les neuroleptiques. D’autres médicaments diminuent la déperdition de chaleur comme les atropiniques.

Consultez votre médecin avant l’été et posez-lui cette question.

Comment abaisser la température corporelle ?

Il existe plusieurs moyens simples permettant d’abaisser la température du corps :

  • Trouvez des endroits où l’air est climatisé.
  • Faites la sieste afin de repose votre organisme dans un milieu assombri et aéré.
  • Faites le moins d’efforts physiques possibles.
  • Portez des vêtements blancs ou de couleurs claires confectionnés avec des tissus légers. Et n’oubliez pas la casquette ou le chapeau !

 

CANICULE INFO SERVICE : 0 800 06 66 66

Vous trouverez l’article en version imprimable ici : Article

Comments are closed.